Quand Jacques Vallée s’en mêle

Lors de l’événement Québec disclosure 2016,  50 ans d’ufologie organisé par Richard Glenn et Yann Vadnais du GARPAN à l’Hotel Sandman à Longueil, Québec, j’y étais comme participante à la conférence de presse pour y exposer  certains de mes travaux.   Lors d’une pause dans le corridor devant la salle, un homme s’est approché de moi, me demandant de lui accorder quelques instants.  Cet homme est Gilles Lapointe, un adepte de tous ces phénomènes inexpliqués dont les OVNI.  Il me fait part d’un cas qui a été filmé en Suisse me demandant d’étudier le cas en question puisque je suis enquêtrice dans le domaine de l’ufologie.  Tout un cas d’ailleurs! Il me donne donc ses coordonnées afin que je puisse entrer en communication avec cette dame, ce que je fis la semaine suivante.  Après plusieurs échanges avec elle par vidéo et courriel, nous avons convenu de faire une entrevue vidéo dont je récupérais le son pour en faire un montage que j’ai rendu public en début d’année 2017.

La dame avait frapper à plusieurs portes et s’était fait rire d’elle malgré les preuves vidéos qu’elle avait en main. Aucun ufologue ne voulait étudier son cas, je me suis dont mis à la recherche d’un enquêteur de sa région parce qu’à partir du Québec, Canada, il m’était difficile de compléter cette enquête d’envergure.

M. Gilles Thomas d’ODHtv en France me propose le nom d’un enquêteur de MUFON Suisse, je l’ai donc contacté par courriel et après quelques échanges, je lui ai envoyé la vidéo que j’avais faite pour qu’il comprenne la situation et je lui ai demandé s’il pouvait prendre la relève, ce qu’il accepta.

L’enquêteur Bruno Mancusi alla donc rencontrer le témoin dans sa demeure pour la suite d’une enquête sur le terrain. Le seul ufologue qui croyait bon d’aller plus loin dans mes recherches déjà entamées.

Pour ceux qui ne connaissent pas mon dossier, je vous mets en lien la vidéo en question ici:

https://www.zoneparallele.com/lumieres-et-boules-etranges-lonay-en-suisse/

Mais voilà qu’un article d’un journal voit le jour en Suisse en ce début d’année qui raconte une partie du récit de la dame, je me devais de vous le partager puisque je gardais en secret ce gros dossier sans trop en dévoiler certains éléments.

Comme le titre le mentionne, le grand chercheur et ufologue Jacques Vallée fut mis au parfum de ce dossier et en a pris la relève à son tour pour mon plus grand plaisir.  Grâce à M. Mancusi qui l’avait rencontrer à Paris lors d’un événement ufologique,  ils ont par la suite rencontré le témoin à sa demeure pour qu’il constate de ses yeux certains éléments de preuves.

Je vous mets ici le lien de l’article du journal écrit par M. Christoph Kummer que vous pourrez traduire:

https://thedebrief.org/silicon-valley-technologists-interested-in-swiss-ufo-case/?fbclid=IwAR25MEtE0IIALTdrV4SjGyHnoINigVvuRgQaSXI0q1myqHLqwg9EGWTo2GA

En résumé, cette enquête fut la plus importante que j’ai eu à faire, d’autant plus difficile et complexe puisque nous sommes éloignés.  Alors je tiens à remercier Gilles Lapointe de sa confiance en mon égard au départ et merci à Bruno Mancusi d’avoir pris la relève sur le terrain et grâce à lui, le grand Jacques Vallée a pu aussi investiguer ce dossier.   Pour la suite, nous attendons impatiemment le résultat du laboratoire de Silicon Valley.  Un grand Merci à Jacques Vallée, nous sommes honorés de savoir que vous acceptiez d’étudier certaines preuves de ce dossier très complexe. Et un grand merci au témoin de sa confiance pour m’avoir accordé son témoignage.

 

Pour terminer et faire un petit rappel du début de mon texte concernant l’événement Québec disclosure 2016, je vous met ici le lien d’un livre gratuit en format PDF Les cinquante ans d’ufologie civile au Québec 1966/2016 écrit par Yann Vadnais.

https://www.academia.edu/39901612/Cinquante_ans_dufologie_civile_au_Qu%C3%A9bec_1966_2016_Historiographie_et_bibliographie?fbclid=IwAR2jrTeOQKQk5ego8SMHzKNRLXoQPg2aAFrA95kckNq82155514kdrrcseI

Facebook Comments

Leave a Comment