Première québécoise du film Rive-Sud Origine à Québec

ZONE PARALLELE – Croire aux extraterrestres est une chose, mais être un témoin direct et vivre un enlèvement est une tout autre histoire. La PREMIÈRE québécoise du film Rive-Sud Origine sera présentée le dimanche 7 avril, à la salle La Scène Lebourgneuf, à 14:00 et 16:00 (afficher la carte). Le producteur sera sur place pour répondre à vos questions.

Dans son film documentaire de 70 minutes, le concepteur-acteur-réalisateur Jean-Charles Moyen raconte une partie de son histoire à travers les enquêtes de deux agents spéciaux franco-québécois.

Le contenu de ce film documentaire est basé sur des faits et des témoignages de personnes qui ont vécu un ou des événements filmés aux quatre coins du monde. «Certains des témoignages peuvent surprendre et perturber un public sensible», relate le producteur et cinéaste enquêteur, Jean-Charles Moyen, qui est aussi directeur adjoint à MUFON Québec.

«L’idée de réaliser ce film vient du fait que je raconte ma propre vie, en la romançant un peu, tout en soulignant que j’ai été enlevé par des extraterrestres lorsque j’étais petit. J’avais envie de faire quelque chose et de mélanger tout ce qui me représente c’est-à-dire la sécurité, les arts martiaux et les extraterrestres et de tout mettre ça en scène.» Il raconte d’ailleurs que les scènes de combat dans le film sont très réalistes puisqu’il est expert en arts martiaux.

Histoire

Jean-Charles Moyen se souvient qu’au fur et à mesure que le projet du film avançait, plusieurs événements se sont présentés sur sa route. «À un moment donné, il y a eu une synchronicité des choses qui s’est produite et des gens sont arrivés à moi soit pour me livrer des témoignages ou me préciser des endroits à visiter. Des amis à moi voulaient m’encourager et un moment donné ils se sont dit : Merde, il va le faire son film.»

Rive-Sud Origine est un long métrage documentaire, mélangeant réalité et fiction. Il raconte les enquêtes de deux agents spéciaux franco-québécois, personnifiés par Jean-Charles Moyen et Mélanie Charest, qui travaillent aux affaires non classées en rapport avec les OVNIS et les enlèvements extraterrestres. Leurs enquêtes se déroulent au Québec et ailleurs, mais le lieu principal de l’histoire se situe au Mont Saint-Hilaire.

Jean-Charles Moyen ajoute qu’il avait les moyens techniques de faire le film et d’incorporer ses propres effets spéciaux, «mais c’était tellement titanesque de faire tout ça. J’ai mis de l’argent de côté petit à petit, j’ai hypothéqué ma maison, et ensuite décidé de me lancer seul dans cette aventure.»

L’auteur-producteur souligne que le film a été tourné et réalisé sur une période de sept ans sans aucune subvention. «Ce film est l’aboutissement d’années de travail acharné, de montages, d’effets spéciaux et de voyages à travers le monde, du Nouveau-Mexique à l’Arizona, en passant par le triangle des Bermudes.»

Lien pour l’achat des billets : https://www.eventbrite.ca/e/billets-rive-sud-origine-film-documentaire-58043228860

Le film documentaire Rive-Sud Origine sera présenté à La Scène Lebourgneuf, 815 Boulevard Lebourgneuf le dimanche 7 avril pour deux représentations l’une à 14 heures et l’autre à 16 heures.

 

Leave a Comment