Ceux qui me connaissent bien savent que je suis une gameuse (joueuse de jeux vidéo).  Je ne suis pas la meilleure ni la plus compétitive mais je suis une passionnée et je joue beaucoup à une variété de jeux … le « beaucoup » est encore plus vrai depuis le début de la pandémie.  Je ne suis pas, comme mentionné plus haut, compétitive et ne cherche donc pas à m’améliorer sans cesse ce qui fait que je ne suis pas accroc aux jeux qui demande de se dépasser sans cesse.  L’évasion, la découverte, l’exploration, bref, le RPG (jeu de rôle) est le type de jeu que je préfère.

Mais qu’est-ce que tout ça a à voir avec ce site … j’y viens.

S’imprégner dans un jeu fait travailler des zones du cerveau très spécifiques.  Ne me demander pas lesquelles, je ne suis pas neurologue.  Imagination, rêverie, création font partie de mon quotidien tout en restant lucide sur le fait que tout ceci n’est pas réel … je ne suis pas Lara Croft lolllllll

Mon cerveau étant constamment sollicité par ces mondes irréels, veut, veut pas, j’en rêve.  Et oui, je rêve de jeux vidéo.  Attention, je ne rêve pas que je suis dans un jeu, je rêve que je joue.  Je contrôle un personnage dans mon écran mental … et le plus marrant est que je suis lucide.  Je sais parfaitement que je rêve et, d’ailleurs, les scènes du jeu sortent de mon imagination et ce ne sont donc pas des jeux qui existes.

Celui qui est le plus vif dans ma mémoire en est un où je dois me déplacer dans la neige.  Ce rêve date de plusieurs mois et n’est donc pas d’actualité.  Dans ce rêve j’étais frustré parce que je ne savais pas ce que je devais faire ni où aller.  Je voyais d’autre joueurs évoluer, monter une côte et blabla mais moi j’errais et même en les suivant je ne comprenais pas le but.  Ce rêve est revenu à répétition pendant un bout de temps et à chaque fois j’étais lucide et savais que je rêvais.  Il m’est d’ailleurs arrivé de me dire que les développeurs du jeu étaient pourris … c’est à dire, moi lollllll

Je vous vois venir oh vous qui tentez d’expliquer ce rêve du genre … tu vis quelque chose d’inachevé dans le réel et blabla.  Là n’est pas le propos.  Ce qu’il faut retenir est que je suis lucide, je contrôle mon rêve … même si le jeu est pourri.

Je ne suis pas la seule à rêver lucidement et il y a même des études à ce sujet.  Trop peu, il est vrai, mais ces études méritent qu’on s’y attarde.

Je suis d’ailleurs tombé sur cet article titré « Des chercheurs découvrent comment communiquer avec des personnes endormies » que je vous invite à consulter.

Est-ce là une technique de manipulation?  Je ne crois pas parce que si nous somme lucide, nous savons qu’il y a interaction extérieure comme en témoignent les sujets.  Par contre, imaginez qu’une technologie soit développée autour de ce phénomène interactif … ouf

Encore là, je ne peux que m’exprimer sur le fait que notre cerveau révèle des secrets que nous commençons à peine à explorer.  Toutes ces connexions et leurs embranchements … vous imaginez?  Ces capacités que nous avons et qui sont enfouies n’attendant qu’un évènement survienne pour les éveiller.

Tant de choses que nous classons dans la catégorie paranormale pourraient être expliquées si nous nous attardions à ce qui se passe dans nos rêves.  Encore une fois, je ne parle pas d’interprétation parce que, et malheureusement, notre cerveau a cette fâcheuse habitude … interpréter ce que notre banque de données (nos connaissances personnelles assimilées) ne peut expliquer.

Ceci dit, restons ouverts en demeurant cartésiens.  Soyons sceptiques avec un « et si ».  Bref, l’important est de rester équilibré peu importe notre approche.

Peut être qu’en réalité ce fameux rêve dans une décor enneigé m’a été téléchargé par quelqu’un pour que je le teste 😉

 

Alzé

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: