Ce qui me rejoint

Comme plusieurs d’entre vous j’ai pris connaissance de l’article de Paris Match :  Alain Juillet : « Le phénomène ovni échappe à la dimension terrestre » et j’en ai savouré la lecture.  J’ai également eu l’opportunité de visionner le documentaire associé « Ovnis: une affaire d’États » qui est un bon résumé d’où nous en sommes aujourd’hui.

Je ne décortiquerai pas ici tout ce qui a été dit ou écrit car ce n’est pas mon mandat.  Il s’agit d’une chronique et non d’un article journalistique.  Je n’ai pas la compétence de vous parler des différentes essences d’arbres qu’il y a dans la forêt mais je peux vous parler de ce que la forêt représente à mes yeux.

Ça a été la même chose lorsque le concept des Points d’Alzé m’est venu à l’esprit; je ne suis pas une scientifique mais ça ne m’empêche pas d’imaginer, de visualiser, de créer des concepts.  La vidéo de mon article précédant « Une visite imprévue » est l’une de mes façons de voir … mais il y en a d’autres, sur divers sujets, enfouies dans ma tête que j’exposerai peut-être un jour.

Dans l’article susmentionné, Alain Juillet expose des énoncés qui me rejoignent; en cela nous sommes sur la même longueur d’onde.  Mais ne vous méprenez pas, je ne subis aucune influence pour imaginer, je ne lis pas d’articles scientifiques et, de toute façon, je ne maîtrise pas assez bien l’anglais pour comprendre ce charabia.

D’ailleurs, mon article sur les Points d’Alzé date de 2013 … c’est peut-être moi qui en ai influencé quelques-uns lolllllll  J’ai également écrit un article sur ma façon de voir les EMI (expériences de mort éminente).  Peut-être que mon « idée conceptuelle » a d’ailleurs déjà été repris ?

Mais revenons à ce qui nous intéresse : les ovnis.  Et bien, je vais vous résumer tout ça : nous ne savons rien.  Nous présumons, nous tentons de rationnaliser mais nous avons une énorme barrière : la perception d’une physique qui nous est inconnue.  Voilà le résumé.

Je vous propose un exemple.  Un lampadaire la nuit et un homme qui marche.  En se mouvant, l’homme déplace une ombre.  On éteint le lampadaire … paf, plus d’ombre et plus d’homme non plus car il est dans le noir, nous ne le voyons plus.  Notre œil ne le voit plus, mais il est toujours là, sous le lampadaire éteint.  Rallumons le lampadaire plus 2 autres … l’homme revient mais plus son ombre.  Pourtant l’ombre est bien là mais notre œil ne le voit plus à cause des 2 autres lampadaires.

Ici j’ai appliqué les lois physiques de base que nous connaissons, un concept que nous maîtrisons et que nous comprenons tous.  Notre œil voit ce que la lumière nous permet de voir … c’est biologique, l’œil humain est ainsi fait.  Le chat, lui c’est une autre histoire et un autre débat mais vous comprenez l’idée.

Enlevons maintenant la gravité.  L’homme ne marche plus, le lampadaire n’est plus posé au sol.  Notre conception de lumière et d’ombre est donc différente … ça n’a plus aucun sens, nous perdons nos repères.  Cette physique nous dépasse.

Ceci n’est qu’un exemple de ce que nous ne savons pas et de ce qui nous est difficile de concevoir.

Nous tentons de percer le mystère qui entoure les ovnis avec notre conception des lois physiques que nous connaissons et maîtrisons.  L’espace, le temps, la dimension dans laquelle nous évoluons, c’est tout ce que l’on connait.  Gardez toujours ça à l’esprit et apprenez à l’ouvrir (votre esprit).  Pas besoin de se rendre à l’autre bout de l’univers, juste fermer les yeux.

À voir : https://images.app.goo.gl/KQHsk8AoShXPKoFs8

Facebook Comments

Leave a Comment