À l’émission du 14 septembre…

Croyez-vous que certains scientifiques peuvent s’intéresser aux phénomènes ovni ou de contacté?  La réponse est oui.  Mais est-ce que les ufologues traitent aussi des cas de contactés d’êtres venus d’une autre dimension?  Non, pas tous! Nous allons en débattre à l’émission ce samedi avec Yann Vadnais et Martin Janta.

N’oubliez pas que l’émission est désormais de midi à 14h (heure du Québec) ou de 18h à 20h (heure d’Europe)

Pour l’écoute en direct sur le site Web de la radio:

https://969fm.ca/

Ou sur votre radio, syntonisez le 96,9 CJMD Lévis pour les gens de Québec, Lévis et les environs.

 

One Thought to “À l’émission du 14 septembre…

  1. Bonjour Carole!

    J’aimerais te faire part de ma réflexion suite aux démarches que j’ai entreprises afin de mieux comprendre la mécanique quantique et ce qu’elle implique sur la compréhension de notre réalité.

    Au cours de mes nombreuses lectures et visionnements au sujet de la métaphysique, du paranormal, des extraterrestres et OVNI, j’ai pris connaissance de nombreuses théories et tentatives d’explications avec beaucoup d’ouverture d’esprit. Cependant aucune ne m’a vraiment accroché pour que je les fasses miennes malgré tout le respect que j’ai pour ceux et celles qui oeuvrent dans ces domaines de grand intérêt.

    Ma préparation pour l’émission du 7 septembre, les échanges que nous avons eu au cours de l’émission avec Stéphane Arcouet, René Chabot, Jean-François Primeau, toi, et particulièrement le petit vidéo que René m’a fait connaître sur la théorie quantique (insérer le lien ici) (dont la dernière partie est une extraordinaire démonstration sur notre réalité à 3 dimensions versus un monde hypothétique à 2 dimensions) me conduisent aux conclusions suivantes:

    1) Nous sommes définitivement dans un univers tridimensionnel très limitatif. Heureusement que nous nous accordons à considérer le temps et l’espace comme étant une 4e dimension depuis Albert Einstein.

    2) La mécanique quantique dont plusieurs principes sont maintenant irréfutables puisque validés expérimentalement, nous oblige à dépasser ces limites et à considérer l’existence de d’autres dimensions comme explications probantes.

    Ces dimensions ne sont plus les résultats théoriques dégagées par des formules mathématiques complexes mais bel et bien une réalité encore trop difficile à saisir pour nous.

    En sciences, on dit “faire un changement de paradigme”. Un changement de paradigme est un exercice très difficile à réaliser à tous les niveaux. Cependant quand un palier important a été franchi, il faut alors avancer pour répondre au nouveau questionnement qui en découle.

    3) L’existence de ces autres dimensions ouvre la porte aux explications du phénomène OVNI. Je parle ici de ces engins qui apparaissent et qui disparaissent spontanément sous forme d’objets solides ou de boules lumineuses propulsés par une énergie qui n’est pas de nature chimique comme dans notre univers à 3 dimensions et matériel. J’entends ici par “énergie de nature chimique” toute source d’énergie faisant appel aux combustibles fossiles et à ceux plus volatiles des fusées. Et même s’il existe des moteurs à énergie nucléaire peut-être plus performants, ils ne peuvent pas dans notre univers 3D rendre compte des phénomènes reliés aux OVNI car toujours limités à la physique classique.

    4) Il faut aussi tenir compte du paradoxe de l’intrication quantique qui soulève toute la problématique de la limite de la vitesse de la lumière qui demeure une constante dans notre univers. Pourtant malgré notre point de vue, l’information entre 2 particules intriquées voyage nécessairement plus vite que la lumière!

    5) Il y a sans aucun doute autre chose qui nous ne voyons pas. Nous ne comprenons qu’une toute petite partie de notre univers. Nous sommes vraiment limités.

    6) Les manifestations “intelligentes” des OVNI révèlent qu’il y a certainement des êtres qui ont une bien plus grande connaissance de notre univers. Cet univers qui possèdent plus de 4 dimensions!

    7) Ils ont la technologie pour se “cadrer” à l’intérieur de nos 3 dimensions et pour retourner dans les autres dimensions. C’est logique!

    Ce que je viens d’écrire constitue pour moi une base pour aller plus loin dans cette réflexion et surtout pour la poursuite d’une importante prise de conscience. Ces idées ne sont plus celles de d’autres, ce sont maintenant aussi les miennes. Le début d’une étude plus sérieuse de la physique quantique est mon point d’ancrage.

    J’aurais bien d’autres choses à dire mais c’est déjà pas si mal! 😉
    On en jasera!
    Bonne émission pour demain!

    Benoit

Leave a Comment